Posted on Leave a comment

I love this dance All Star Game 5

Il est 15:15 lorsque j’arrive devant la Cigale. Les spectateurs sont déjà nombreux à attendre devant le théâtre, même si l’événement n’est censé commencer qu’à 17h. Les places sont chères, et tout le monde est pressé de trouver son siège pour profiter du spectacle.

Les portes s’ouvrent à 16 :30. Une fois dans la salle l’ambiance est déjà posée. DJ Kakashi balance du gros son dans une atmosphère tamisée. Son nom apparaît en gros sur l’écran géant en fond de scène, derrière les platines. La  mise en scène est soignée,  il y a des casquettes brodées aux noms des participants alignées devant le DJ.

Puis à 17h quasi-pétantes, Vicelow entre en scène et présente le show d’ouverture : des petits de 8 à 10 ans font un show explosif sur « Pass that dutch » de Missy Elliott. La salle crie, hurle ! Ca commence fort…

Le concept de l’événement est simple : chaque danseur a choisi une musique. Lors du battle, les adversaires dansent d’abord sur la musique de l’autre, puis sur leur musique lors du 2e passage. Du coup certains ramènent les sons les plus chelous possibles pour essayer de déstabiliser l’autre et marquer des points quand c’est leur tour. Mais bon… Comme ce sont de bons danseurs ça ne suffit pas, et ça peut même avoir l’effet inverse!!

Les danseurs qui s’affrontent sont de premier choix. Et s’ils ne sont pas tous connus, ils ne tarderont sans doute pas à le devenir. Il y en a pour tous les goûts, et dans tous les styles : Poppin, Newstyle, Stepping, Krump, Housedance, Locking, B-boying, et même Electro.

Vicelow prend son temps pour choisir qui va danser contre qui. Bluff ou réelle hésitation ? En tout cas les choix sont bons, et on a du mal à croire qu’ils sont faits au hasard. A chaque battle on sent que les danseurs ont quelque chose en commun, qu’ils peuvent se répondre. Par exemple le battle Rochka vs Malcom, où les 2 danseurs sont très acrobates; Linda vs Martha, qui ont une danse fortement influencée par l’Afro; Wolf et Miel, qui ont un style parallèle au Hip Hop et une énergie de malade; Salomon et Cjms, qui ont l’air de sortir de Matrix ; etc…

Et à chaque passage ou presque le public se lève et crie. Il faut dire que Vicelow sait mettre l’ambiance : une petite vanne par ci, une petite chanson marrante par là, … La vibe est bon enfant. Tout le monde rigole.

Cerise sur le gâteau : il y a également des shows de « Zine», « Paradox-Sal » et « Venus et Mars », et un jeu-concours débile mais drôle. Le spectacle est maîtrisé de A à Z, et à aucun moment on ne s’ennuie.

Du coup on regrette la décision de l’organisateur :  ce sera le dernier All stars, ou du moins le dernier avant un bon moment. Des projets musicaux l’attendent et il n’aura pas le temps de tout faire. On sent que son équipe l’apprécie puisqu’ils lui offrent une toile le représentant, avec le logo  « I love this dance ». Les gens crient pour lui demander de danser. Il peut pas se défiler, et en même temps on sent qu’il est content . Cjms lui prend le micro et se met à Beatboxer. Vicelow danse aussitôt. Il lâche des bons steps, le salaud !! On sent le passé du danseur!

Merci à lui de nous avoir offert un spectacle de ce calibre, et bonne chance pour la suite…

[BONUS] Pour vous éviter de chercher sur youtube, les videos de battles :

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Solve : *
11 + 27 =