Publié par Laisser un commentaire

La danse Hip Hop, c’est quel(s) style(s) ?

Petit rappel

Le Hip Hop est une culture née à New York dans les années 70. Elle comporte à son origine 4 éléments:

  • Le DJing : C’est par la musique qu’elle commence avec DJ Kool Herc
  • Le MCing, ou rap (MC = Master of Ceremony, Maître de Cérémonie)
  • Le Graffiti / Writing / Tag
  • Et la danse : le B-Boying

La danse Hip Hop d’origine est donc la danse au sol : le B-Boying, alias « Break » ou « Breaking » comme on dit de nos jours (c’est le nom que la discipline aura aux J.O.).

Mais alors, les autres styles comme le Popping, le Locking, le Newstyle, le Krump ne seraient pas Hip Hop? Et la House ? On tente de faire le point.

Break et danse debout: des origines différentes

Le Hip Hop est un mouvement culturel né à New York, tandis que le Popping et le Locking sont nés sur la Côte Ouest. Toutes ces danses sont nées dans le ghetto à la même époque, mais pas au même endroit. Il a donc fallu du temps pour que le Break – et même le Hip Hop au sens large – arrive sur la côte ouest, et que le Locking et l’Electric Boogaloo arrivent à New York grâce notamment à l’émission Soul Train.

Les New Yorkais ont d’ailleurs renommé « Electric Boogaloo » en « Electric Boogie ». C’est un style quand même assez différent, car pas pratiqué sur les mêmes musiques. Sur la Côte Ouest on danse sur la Funk, tandis qu’à New York on danse sur des musiques plus rapides. L’Electric Boogie et le Locking sont à ce moment-là assimilés au Hip-Hop, car les « crews » (groupes) de breakers comportent souvent des danseurs debout : Mr Wave chez les New York City Breakers, Mr Wiggles Et Popmaster Fabel au sein du Rocksteady Crew.

New Jack Swing

A La fin des années 80 les danses dites « Old school » ne sont plus à la mode. On leur préfère désormais le « New Jack Swing », aussi appelé « Hype » en France (en référence au titre « Don’t believe the hype » de Public Enemy ?). Coupe de cheveux « high top », tenue flashy, musique rapide et danse énergique: tels sont les signes que l’époque a changé.

Cette danse figure dans les clips de nombreux artistes : Bobby Brown, MC Hammer, Boys II Men, Snap!, etc. La « hype » est même mise à l’honneur dans le Film « House Party » sorti en 1990 et sa suite sortie en 1991.

Hip Hop Freestyle / New style / Hip Hop

Quelques années plus tard, les New Yorkais incorporent des influences de danse old school dans la « hype ». Dans le même temps, la musique est devenue plus lente et le son plus lourd. Le style devient plus lent et plus fluide. A Brooklyn, on appelle cette danse « Hip Hop dance ».

Ce nouveau style fait le voyage jusqu’en France sur une cassette video contenant le documentaire « Reck’N’Shop ». On y voit les membres du groupe Mop Top: Marquest, Henry Link, Caleaf, Loose Joint, Buddha Stretch – et quelques autres dont je ne connais pas le nom, vous pouvez les mettre en commentaire si vous savez :-).

En France on ne tarde pas à l’appeler « New York Style », puis « New Style ».

Flexing

Aussi connu sous le nom de « Bone Breaking » (cassage des os). Danse « fille » du Popping, elle reprend de nombreux codes tels que les tetris « tutting », les waves ou les « slides » en y ajoutant des contorsions. Le fait de jouer un personnage est aussi très marqué.

« Buckin » / « Jookin »

Née à Memphis, cette danse s’est focalisée sur le développement des « slides », entrecoupés des steps plus saccadés, qui ressemblent à des pas de « hype ».

Krump

Né dans le ghetto « South Central » de Los Angeles au début des années 2000, le Krump a été révélé au grand public dans « Rize » de David Lachapelle. Disponible en entier [ICI]

Turfing

Né à Oakland, le Turfing ressemble beaucoup au Flexing, en ce qu’il est un dérivé du Popping avec plus de contorsions.

Les styles pas Hip Hop, mais apparentés

La House Dance

A l’origine cette danse s’appelait « Jacking ». La House n’est pas une danse « Hip Hop » car elle se danse sur une musique différente et a des bases différentes. Là où le Hip Hop est « dans le sol », la house est vers le haut. Cependant elle est née quand des danseurs Hip Hop se sont mis à danser sur d’autres musiques. De plus de nombreux danseurs Hip Hop (New Style) font aussi de la House, c’est pourquoi ces 2 styles sont apparentés.

Liquid Pop

Le Liquid pop est une variante du Popping développée par des danseurs qui allaient en « Rave » techno. On le connaît aussi sous le nom de « Raving ». Aujourd’hui ce style a quasiment disparu.

Chicago Footwork

Née à Chicago dans les années 90, cette danse se constitue essentiellement de steps très rapides.

Lite Feet

Vous avez sûrement vu passer une des videos montrant ces danseurs dans le métro new yorkais. Beaucoup d’acrobaties, beaucoup de tricks, des steps…

En résumé

On ne devrait plus dire la danse Hip-Hop, mais les danses « Hip Hop ». Depuis les années 70 les styles se sont diversifiés, la old school a continué à évoluer, tandis que de nouveaux styles sont apparus. Tout comme la musique, la danse a évolué. Même si certains styles ne sont pas forcément novateurs, les nouvelles générations continuent à s’approprier et de faire vivre les styles old school.

Les arts urbains continuent de se renouveler, de changer. De la même facon que la danse Hip-Hop a des ancêtres, elle a aussi des héritiers…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 27 =