Posted on Leave a comment

Les p’tites vidéos de tonton SnO (2 Février 2014)

Salut les gens,
Je sais c’que vous vous dites, c’est la période des soldes et SnO, il va faire comme tout l’monde, il va nous refiler des vieux trucs moches sortis de sa réserve en essayant d’nous faire croire que c’est tout beau, tout neuf et qu’ça nous va bien.
Et ben, non, pas d’ça chez nous, chez tonton SnO, les vidéos sont toujours belles, elles vont toujours bien et en plus, vu qu’votre compte est vide en ce début de mois de Février (“C’était le mois de Février, ton ventre était bien rond, ça faisait longtemps qu’on l’attendait, on voulait l’appeler Jason…” ouais, je sais, par contre pour les chansons, c’est pas comme pour les vidéos, mes références sortent presque toutes d’une vieille cave sombre, pleine de moisissure mais ça va, ça aurait pu être pire j’aurais pu vous forcer à m’écouter chanter…), elles sont toujours gratuites.

Et on va commencer tout de suite avec un clip qui ira et qui parlera, je pense, à tout l’monde, un clip que vous pouvez vous passer tous les matins au réveil (quoi? comment ça, j’me lève à 13h? Ouais, ok, ok, mais bon, vous savez pourquoi j’me couche aussi tard? Pour aller chercher les meilleures vidéos juste pour vous… Alors, on culpabilise maintenant? On va m’laisser dormir le matin? On est même à deux doigts d’m’apporter un p’tit dej’ au lit? Voilà, là c’est mieux…) histoire de ne pas oublier de vous accrocher à vos rêves quels qu’ils soient, de ne pas perdre votre motivation et de continuer encore et encore malgré les obstacles et malgré tout le reste, de continuer à croire en vous quoi qu’il arrive. Bref, on s’fait son café (beurk!), on s’presse ses oranges et on s’matte ça juste avant d’aller courir et taper dans la barbaque comme Rocky:

On continue avec une p’tite nouveauté, un p’tit truc de jeunes, quoi ces “jeunes”, ça fait quand même vachement longtemps qu’on les voit et puis ça fait aussi vachement longtemps que, comme ils le disent ils commettent des crimes dans tous les styles de danses et dans tous les battles auxquels ils participent. Et moi, oui moi, j’ose dire que ces jeunes sont des voyous, même des criminels (ou plutôt des Criminalz comme ils disent). Quand tu vois qu’en plus ils filment leurs méfaits en une prise et postent ça fièrement sur youtube pour se faire de la pub ben ça te révolte forcément et tu t’demandes, encore une fois, c’que fait la police…

Ah, la jeunesse, elle est belle la jeunesse, j’vous assure, les jeunes de nos jours, ils respectent plus rien et puis y’a plus d’saison non plus, bref tout fout l’camp, encore heureux qu’il reste mon Julien Lepers avec question pour un champion sur France 3 sinon j’serais bien malheureux… Non, parce que moi aussi j’ai été jeune mais c’était pas pareil et puis “Hé ! Dieu, se j’eusse estudié ou temps de ma jeunesse folle et a bonnes meurs dedié, j’eusse maison et couche molle. Mais quoy? je fuyoie l’escolle comme fait le mauvais enfant. En escripvant ceste parolle, a peu que le cuer ne me fent.” (ouais, je sais, la culture c’est comme la confiture, moins on en a et plus on l’étale…) Et sinon, vous en voulez encore du p’tit jeune (quoi là c’est même plus jeune, le p’tit il a pas 8 ans et c’est juste sa deuxièe année de danse) qui n’en veut? Oui? Ben, c’est juste en dessous. Par contre, j’vous l’dis tout d’suite, on n’est pas dans notre cœur de cible, non on est dans la danse classique mais comment il fait rêver ce petit, tellement léger dans ses sauts et tout l’reste, j’m’en lasse pas…

De la légèreté du p’tit Gavin à la lourdeur du gros Biggie (et là j’parle pas que d’son poids), il n’y a qu’un pas que franchit Marquest avec sa démo pendant le Juste Debout Taiwan et putain le son est tellement lourd, le flow est tellement puissant, les pas vont tellement bien et le tout fait tellement mal que j’vois pas c’que j’peux rajouter à part que c’est trop court, un son comme ça, tu peux pas l’couper, tu l’laisses en entier, tu continues à danser dessus et puis c’est tout.

On reste encore un peu à Taiwan avec l’extraterrestre des waves, le mec qui, quand tu crois qu’t’as progressé, te donne envie de pleurer. Non mais, c’est vrai quoi, arrêtez-le, c’est relou à force! Et ça part à droite et ça ondule et le torse, on sait même pas c’qui lui arrive au torse et il avance et il recule (là je n’veux aucun mauvais esprit attention, y’a des moments où on peut rigoler mais là c’est sérieux…) et ça coule tout seul et c’est fluide et c’est tellement bon à regarder et, et… et c’est Djidawi quoi.

Et pour finir cette semaine, j’vous propose de quitter le JD mais de poursuivre dans le poppin avec une (grande) démo de Hozin qui commence sur un énorme More Bounce to the Ounce (déjà là il fait mal) et enchaîne tranquillement sur un p’tit Happy (la p’tite chanson à la mode qui rend les gens heureux), quoi tranquillement, ouais presque, si on enlève mes yeux qui saignent tellement il fait c’qu’il veut avec la chanson. Déjà dès le premier happyyyy, j’étais à fond et j’sautais partout alors vous pouvez imaginer comment j’étais à la fin, ça danse, c’est funky et putain comment ça fait du bien… Bref, c’est mon kiff de la semaine et c’est juste en-dessous:

Alors, ça y est, vous êtes happpyyyyyyyyy, vous clappez des hands (ouais je sais j’parle français comme JCVD et encore vous avez pas vu mon coups de pied retourné sauté en grand écart…)? Moi aussi mais après un truc comme ça c’est normal… Donc maintenant qu’on est tous bien et qu’cet article est terminé, j’vais aller m’faire chauffer mon Nesquik puis me coucher parce qu’il est tard mais j’vais pas vous dire à la semaine prochaine non parce que la semaine prochaine, j’suis pas là, j’suis à un mariage dans les Alpes (ouais je sais, ma vie est dure des fois…) et j’peux pas tout prendre, faut qu’j’fasse un choix, c’est soi mes skis soi mon ordi…

@+ en schuss (et pas prononcé schouss à l’allemande non mais plutôt chusse parce que sinon ça rime pas. Faut encore tout vous expliquer ou quoi?)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Solve : *
18 − 7 =