Posted on Leave a comment

Les p’tites vidéos de tonton SnO (23 Février 2014)

Salut tout l’monde et désolé pour cette longue, trop longue absence,
Mais voilà, comme j’vous l’avais annoncé, j’suis parti au ski, SnO dans la neige, Snow en anglais quoi, tout ça, tout ça, c’est marrant…
Comment ça non? Comment ça vous vous en foutez? Ah, bravo, c’est beau, j’vois l’genre, me faire ça une semaine après la St Valentin, ça y est, c’est fini “la magie des premiers jours”, “les mots d’amour”, ce n’était que d’la “comédie” (Oxmo Puccino feat K reen pour ceux qui savent), plus de fleurs, de poèmes, de dîners au chandelles, plus rien, vous voulez juste ce pour quoi vous êtes venus, le reste pour vous c’est du superflu, c’est ça? J’suis “à une larme de la haine”, vous êtes vraiment tous les mêmes (comme dirait Stromae)…

Ah, non mais vraiment là j’suis dégoûté. Moi, j’ai besoin d’amour, des bisous, des câlins, tous les jours, j’suis comme ça (oui je viens de citer Lorie cette grande chanteuse à texte et oui ça pique un peu les yeux. Le truc c’est qu’après ça, j’peux faire n’importe quoi, plus rien ne vous choquera…). Ouais, j’veux voir des yeux qui brillent, entendre d’la musique douce, faire le lover sur du Boyz II Men, être torse nu sous ma salopette, j’crois qu’en fait j’veux avoir 15 ans dans les années 90 et être ridicule comme à l’époque ou alors mieux, j’veux faire la même vidéo que Jsmooth (non parce que dans sa vid du 14 Février, y’a un peu tout ça mais en mieux et sans l’ridicule) comme ça j’pourrai demander à Malou si elle veut être ma valentine (looooool, non mais en même temps, faut m’comprendre, Malou, j’l’ai vue aujourd’hui et elle était venue avec son sourire en plus donc j’suis un peu obligé de rester bloqué, au moins quelques heures. Non parce que vous l’avez vu son sourire? Ouais? On est d’accord…).

Alors, on est pas bien là à faire la grasse matinée un dimanche sous la couette? On va continuer tranquillement, quoi tranquillement surtout au niveau de la musique, non parce que même si c’qui va suivre est fait tout en ondulation, douceur et contrôle, le passage de Djidawi pendant le Juste Debout Suède, il fait tellement mal aux yeux qu’il faut les garder bien ouverts pour pouvoir tout voir. Et puis, quand t’es prêt à tout casser tellement c’qu’il fait ça pète, il te fait signe de te calmer un peu et d’en garder pour la suite parce que c’qui arrive est encore plus fort. Donc voilà, on vire le plateau du petit déjeuner de son lit, on s’prépare à sauter partout et on clique en dessous.

Oh merde! J’en vois qui ont renversé le café par terre, balancé les tartines pleines de confiture au plafond et fait couler le jus d’orange dans l’lit. Pourtant j’vous avais prévenu de tout virer. Et voilà, alors que tout avait bien commencé, ça sent les embrouilles, les cris voire même le fight avec votre moitié. Comme si vous aviez besoin de ça… Mais tonton SnO a pensé à tout et va vous aider à parer tous les coups que vous pourriez recevoir en révisant, en bons moines Shaolin, tous vos Taos grâce à Hozin, Mr Wiggles et le Wu Tang. C’est précis, c’est rapide, ça donne des coups d’coude un peu partout, c’est digne des meilleurs films du cinéma HongKongais et c’est juste là:

Ding! Fin du premier round! les boxeurs regagnent chacun leur coin. (attention pour ce qui va suivre vous devrez prononcer les phrases entre guillemets avec les noms des personnages de Rocky entre parenthèse sinon vous allez pas autant kiffé que moi… me dites pas que j’suis l’seul que ça fait rire, s’il-vous-plait…) Mais bon, “tu veux que j’te dise Rocky, tu t’es embourgeoisé” (Mickey), non parce qu’avant t’avais “l’œil du tigre mec” (Apollo Creed) alors que là j’ai plutôt envie d’te dire “mon pronostic? une boucherie” (Clubber Lang) mais vas-y, allez quoi, “tu lui mets la gueule en trois épisodes, hein?” (Paulie) et puis de toute façon “s’il meurt, il meurt” (Ivan Drago). Il manque plus que la musique pour démarrer ce deuxième round et quoi de mieux qu’un bon Break Ya Neck pour vous donner envie de repartir au combat comme Devious et Greenteck dans ce freestyle de toute beauté, y’a d’la wave, de l’équilibre, des passages au sol, du grappling, du cassage de bras, de dos, de cou, de tout… (break ya neck c’est du MMA quoi):

Re-Ding! (j’fais vachement bien le re-ding moi…) Allez 3ème et dernier round! On passe au battle du mois de Février, la finale du KOD Korea qui a opposé le Winners Crew aux Real Marvelous Funk (quoi en fait le vrai vrai BATTLE du mois ça a sûrement dû être le 5vs5 USA, avec un p’tit jeune dans la team un certain Popin Pete lol, vs France lors du PopLockBox au Japon mais impossible de trouver la vidéo sur Youtube…) et j’peux vous dire que c’est mieux qu’un match de Catch par éuipe, ça combine, ça enchaîne, ça freestyle, ça pope, ça tutte, ça fait tout c’que j’aime quoi et c’est juste en dessous:

Voilà, comme souvent, ce qui commence dans la paix se finit dans la lutte (j’vous laisse méditer là-dessus, c’est tellement profond, on dirait le père Fourras…), quoi la lutte, la lutte, ça reste de la danse et des battles donc que du kiff et de l’amour… Ah ouais, non mais là vraiment, là ouais, j’vais m’transformer en Frédéric Lopez dans sa parenthèse inattendue moi si ça continue. Va falloir que j’arrête le Nesquik, le Cacolac et autres laits à la vanille avant d’me coucher et que j’me mette à une vraie boisson d’homme, genre je sais pas moi le whisky ou mieux le thé aux fruits rouge… J’ai bon là? LOL. Allez, moi j’vais m’coucher, il est 5 heures (Paris, ouais je sais j’l’ai déjà fait alors j’arrête là la chansonnette, c’est bon, j’ai compris, même plus l’droit d’chanter…).
@+ sur canal +

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Solve : *
19 − 1 =