Posted on Leave a comment

Les p’tites vidéos de Tonton SnO (24 Novembre)

Salut les p’tits clous,

souvenez-vous Marc Toesca Le Top 50, les années 80, magnifique. (J’fais vachement bien michel Drucker, là forcément vous pouvez pas bien vous rendre compte mais c’est, de loin, ma meilleure imitation quoi à égalité avec Jean Schultheis, Jean Schultheis souvenez-vous Confidence pour confidence, magnifique, non vous vous souvenez pas? J’suis déçu… vraiment…)

C’est la nuit de samedi à dimanche et c’est reparti avec les vidéo que j’ai vues dans la semaine, que vous aussi vous auriez dû voir et que vous êtes obligés de regarder tellement elles sont biens, tellement elles sont belles et blahblahblah… (oui, je sais, ça fait à peine deux fois et j’me répète déjà mais j’suis plus tout jeune non plus, faut comprendre, j’ai plus toute ma tête…)

Donc voilà au programme de ce soir, une première vidéo qui donne envie de danser, de sauter, de bouger, et de porter un joli  petit pull rose avec son magnifique nœud papillon ou un pantalon rayé de toute beaaauté, au choix (vous en voulez des idées-cadeaux pour Noël?), bref, c’est la finale Locking du Last One Stands, c’est Funky, la musique et la danse sont bonnes, ça fait du bien, ça donne presque envie de ressortir alors qu’on vient de rentrer de soirée et c’est ici:

La suite, ben même si on est toujours au Last One Stands,  c’est plus compliqué, elle donne plutôt envie de t’asseoir la suite et, si tu croises Walid (parce que c’est de lui dont il s’agit), qu’il te demande si tu danses toujours, de lui répondre, la voix tremblotante: “euh non, pardon, vous devez confondre, moi non, moi jamais, arrêtez de m’embêter monsieur ou j’vais pleurer…” Non parce qu’il est même plus loin Walid, là il est comme Capitaine Flam (Capitaine Flam tu n’es pas de notre galaxie mais du fond de la nuit, Capitaine Flam!) et y’a tout, de la créativité, du flow, des moments de déséquilibre presque irréels, du style, le mec est habité, te fait voyager et, pour en rajouter un peu, histoire de vous faire pleurer un peu de sang quoi, il faut aussi que j’vous dise que c’était la première fois qu’il entendait cette chanson. Donc voilà, pour la brûlure de rétine c’est juste en-dessous:

Bon, là, normalement, vous êtes dans le même état que moi, vous avez fini de chialer (allez, allez, ça va passer, on a eu un gros chagrin mais ça va aller mieux, j’vous promets, on mouche son nez, on essuie ses p’tits yeux et on continue, je sais c’est dur mais il faut y aller…) et vous préférez pas vous lever tout de suite, j’vous comprends, donc c’qui suit c’est pour ceux qui sont restés assis, c’est du fingertutting mais pas que, le type il mange une pizza et tout d’suite après ses doigts deviennent bizarres, font des trucs de partout, c’est un peu comme si ses mains étaient possédées, mais bordel, y’avait quoi dans la pizza?

Alors comment ça va? la pizza vous a fait du bien? Ok, on peut passer à autre chose, un truc tout en douceur et en contrôle, un truc pour que, petit à petit, vous alliez mieux. Non, parce que malgré sa tenue vestimentaire de coureur-cycliste croisé avec un basketteur sortant de prison (le mélange donne quelque chose de comment dire, donne quelque chose quoi…) il fait du bien Boogie Frantick, si j’vous jure. Allez, on regarde, ça va nous faire du bien:

Là, ça y est, on s’sent bien mais c’est Dimanche et il fait froid, on a envie de je sais pas moi, d’aller au cinéma, voir un film de danse, Battle Of The Year, au hasard… Malheureux, n’allez pas dépenser 12 euros comme ça, vous voulez voir le BOTY avec des vrais morceaux de b-boying à l’intérieur sans vous farcir 800 saltos de Chris Brown (non parce que dans l’scenar, c’est le meilleur b-boy du crew américain et dans l’film, il fait salto, salto, salto et tiens hop salto mais rassurez-vous tout est bien qui finit bien, à un moment il s’blesse…), ben mattez plutôt ce reportage de 45 minutes sur le retour de Vagabond en 2011, en plus y’a des images du film dedans… (Ouais, gardez votre argent, économisez un peu vous dis-je, comme ça vous pourrez vous pécho un T-Shirt de chez Music Notes… LOL, ça c’est du placement produit ou j’m’y connais pas…)

Et si après tout ça, vous en voulez encore, ben il va falloir patienter jusqu’à la semaine prochaine, non parce qu’je dorme un peu quand même, il va être 6 h, vous vous rendez pas compte, j’ai des trucs à faire moi demain… Bon allez, j’vous en mets une petite dernière pour la route mais après faut me laisser tranquille parce que j’dois fermer moi donc j’vous mets une p’tite un peu spéciale pour tous ceux qui voulaient savoir qui se cachaient derrière les masques des Jabbawockeez, c’est juste en-dessous et puis au passage, c’est une campagne de lutte contre le SIDA (sponsorisée par Coca ok mais quand même c’est pas juste une pub quoi…) par le biais d’un concours vidéo auquel vous (en tant que danseur, crew ou autre) aussi vous pouvez participer, donc n’hésitez pas, allez-y:


C’est bon, ça vous a plu? J’peux partir? Allez du balai, on ferme…

@+ aux puces…

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Solve : *
22 − 4 =